Actualité

Prêt à taux zéro : du nouveau en 2015 !

Le Prêt à taux zéro ou PTZ est un prêt sans intérêts, aidé par l’état. Il est accordé sous certaines conditions aux personnes qui souhaitent devenir, pour la première fois, propriétaire de leur résidence principale. Alors que le prêt à taux zéro finance les logements neufs ; depuis le 1er janvier 2015, le « PTZ ancien 2015 » est désormais octroyé pour le financement de logements anciens avec travaux de rénovation situés dans certaines zones rurales et respectant un certain niveau de performance énergétique.

Le prêt à taux zéro (PTZ 2015) sert donc uniquement à financer l'achat de sa résidence principale. Il est important de préciser que le PTZ ne finance pas la totalité du logement. Il doit donc être complété par un ou plusieurs autres prêts immobiliers. 

BBC, le saviez-vous ?

Un logement BBC est construit dans le respect de la réglementation thermique 2012 mise en place à la suite du Grenelle de l’Environnement et respecte dans ce sens un certain nombre de règles. Pour posséder le label BBC, un logement a été contrôlé à propos de la perméabilité de son air, de ses dépenses énergétiques et plus globalement de la qualité de ses matériaux de construction. Ce label confère ainsi une plus-value incontestable à l’habitation qu’il concerne.

Cela étant, bien audacieux est l’énergéticien qui peut garantir par un calcul théorique une consommation réelle finale, celle qui apparaîtra sur la facture de ses occupants. S’il est certain que les économies d’énergie dépendent de la performance énergétique de son logement, elles dépendent aussi et surtout de l’usage que l’on en fait. Et pour cela nous vous donnons rendez-vous sur la page Facebook de DOMIA !

RT 2012, quoi de neuf ?

La RT 2012 est la nouvelle réglementation thermique française, née du Grenelle de l'Environnement, et qui fait suite à la réglementation précédemment en vigueur, la RT 2005. Elle vise à encadrer les émissions des gaz à effet de serre dans le secteur du bâtiment, très énergivore. Elle doit notamment permettre de diviser par trois la consommation énergétique des bâtiments neufs dont les permis de construire sont déposés à compter de la fin 2012. Cela concerne aussi bien les édifices tertiaires que résidentiels. L'objectif affiché par la nouvelle réglementation est de voir naître des constructions présentant une consommation d'énergie primaire inférieure à 50 kWh/m2/an contre  jusqu’à  150 kWh/m2/an avec la RT 2005.